• LA LEGENDE DE DALATAÏ LE RUSE

    LA LEGENDE DE DALATAÏ LE RUSE:

     

     

    Il était une fois, il y a des âges de cela ......

    Le vieux Dalataï avait septante vaches, un taureau fort et bien portant et un énorme ventre bien gras. Un jour, il a la visite d’un dragon noir, le même qui vole les vaches, moutons et chèvres de toute la région. Celui-ci s’adresse à Dalataï et lui dit : 

    - on dit de toi que tu possède septante vaches, un fier taureau et un ventre bien gras, je vais manger un des trois mais je te laisse le droit de choisir. 

    Dalataï connaissait la réputation du dragon, très cruel mais pas très futé. Il lui répond de cette manière. 

    - J’aime mes vaches et mon taureau, par contre mon gros ventre me gène car il pèse trop lourd. 

    “Fort bien” dit le dragon, “je vais le manger”. 

    “Je te le donne volontiers” réplique Dalataï “à condition de le couper avec le couteau bien tranchant du vieux Doutaï. 

    Le dragon vole jusqu'à la yourte de Doutaï et lui dit : 

    - Vieux Doutaï, Dalataï m'envoie pour te demander ton couteau afin de couper son gros ventre et de le manger. 

    Doutaï lui répond : 

    - Je veux bien te prêter mon couteau, mais tu devras l’aiguiser à la meule du vieux Bataï. 

    Le dragon vole jusqu'à la yourte du vieux Bataï et lui dit : 

    - Vieux Bataï, Doutaï m'envoie pour te demander ta meule afin d’aiguiser son couteau pour couper le gros ventre de Dalataï et le manger. 

    Bataï lui répond : 

    - Je veux bien te prêter ma meule, mais tu devras la transporter sur le chariot du vieux Khataï. 

    Le dragon vole jusqu'à la yourte du vieux Khataï et lui dit : 

    - Vieux Khataï, Bataï m'envoie chercher ton chariot afin de transporter sa meule pour aiguiser le couteau de Doutaï qui servira à couper le gros ventre de Dalataï et de le manger. 

    Khataï lui répond : 

    - Je veux bien te prêter mon chariot, mais tu devras y atteler le cheval du vieux Dataï 

    Le dragon vole jusqu'à la yourte du vieux Dataï et lui dit : 

    - Vieux Dataï, Khataï m'envoie te demander ton cheval pour atteler son chariot afin de transporter la meule de Bataï pour aiguiser le couteau de Doutaî qui me servira à couper le gros ventre de Dalataï et de le manger. 

    Dataï lui répond : 

    - Je suis d’accord de te prêter mon cheval mais tu doit le longer avec la corde du vieux Uotaï. 

    Et le dragon vole jusqu’à la yourte du vieux Uotaï et lui dit : 

    - Vieux Uotaï, Dataï m'envoie te demander ta longe pour conduire son cheval afin de l’atteler au chariot de Kkataï et transporter la meule de Bataï pour aiguiser le couteau de Doutaî qui me servira à couper le gros ventre de Dalataï et de le manger. 

    Uotaï lui répond : 

    Je veux bien te prêter ma longe mais tu devras l’accrocher au licol du vieux Boutaï 

    Et le dragon vole jusqu”à la yourte du vieux Boutaï et lui dit : 

    - Vieux Boutaï, Uotaï m'envoie te demander ton licol afin d’accrocher sa longe pour conduire le cheval de Dataï afin de l’atteler au chariot de Kkataï et transporter la meule de Bataï pour aiguiser le couteau de Doutaî qui me servira à couper le gros ventre de Dalataï et de le manger. 

    Boutaï lui répond : 

    Je veux bien te prêter mon licol mais il se trouve de l’autre côté du lac, vole sur l’autre rive et prends la. 

    Fatigué par tous ses voyages, le dragon lui répond qu’il ne lui est plus possible de voler jusque la bas. 

    “Traverse à la nage” lui conseille Boutaï 

    “Je ne sais pas nager” lui répond le dragon 

    “ Ce n’est pas grave” dit Boutaï en souriant, “attache toi cette grosse pierre à ton coup , elle est magique et te portera ou tu le désire. 

    Sans réfléchir, le dragon s’attache la grosse pierre, plonge dans le lac et se noie aussitôt. 

     

    C’est comme ça que Boutaï, Uotaï, Dataï, Khataï, Bataï, Doutaï et Dalataï, qui étaient sept frères, ont débarrassé la région d’un ennemi redoutable. 

     

    Et dans la steppe, on en rit encore.

    money


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :