• Petite vidéo très amusante de l'oiseau Kiwi

    kiwi-oiseau

    Pour la visionner cliquez sur :

    http://www.maxisciences.com/kiwi/et-si-le-kiwi-de-nouvelle-zelande-provenait-d-australie_art31616.html

    clown


    votre commentaire
  •  

    Un jour, Täne Mahuta marchait à travers la forêt. Il regardait ses enfants les arbres s’élever vers le ciel et il remarqua qu’ils commençaient à être malade, des insectes les mangeaient. Il parla à son frère, Täne Hokahoka qui appela tout ces enfants les oiseaux.

    Tane Mahuta leur parla ainsi :

    « Quelque chose mange mes enfants les arbres. J’ai besoin que l’un de vous descende de la cime des arbres et vive sur le sol, alors mes enfants seront sauvés et votre maison aussi. Qui viendra ? »

    Tout était silencieux et aucun oiseau ne parlait. Täne Hokahoka se tourna vers Tui : « Tui, descendras-tu de la cime des arbres ? ». Tui regarda vers la cime des arbres et vit le soleil filtrer entre les feuilles. Tui regarda vers le sol sombre et froid et frissonna. « Kao, Täne Hokahoka, il y fait trop noir et je suis effrayé par le noir. »

    Tout était silencieux et aucun oiseau ne parlait. Täne Hokahoka se tourna vers Pükeko : « Pükeko, descendras-tu de la cime des arbres ? ». Pükeko regarda vers la cime des arbres et vit le soleil filtrer entre les feuilles. Pükeko regarda vers le sol froid et humide et frissonna. « Kao, Täne Hokahoka, c’est trop humide et je ne veux pas me mouiller les pattes . ».

    Tout était silencieux et aucun oiseau ne parlait. Täne Hokahoka se tourna vers Pipiwharauroa : «Pipiwharauroa, descendras-tu de la cime des arbres ? ». Pipiwharauroa regarda vers la cime des arbres et vit le soleil filtrer entre les feuilles. Pipiwharauroa regarda autour de lui et vit sa famille. «Kao, Täne Hokahoka, car je suis occupé en ce moment à construire mon nid . »

    Tout était silencieux et aucun oiseau ne parlait. Grande était la tristesse dans le cœur de Täne Hokahoka, car il savait que si aucun de ses enfants ne descendait de la cime des arbres, non seulement son frère perdrait ses propres enfants les arbres, mais les oiseaux n’auraient plus de maison.

    Täne Hokahoka se tourna vers Kiwi : « E Kiwi, descendras-tu de la cime des arbres ? ». Kiwi regarda vers la cime des arbres et vit le soleil filtrer entre les feuilles. Kiwi regarda autour de lui et vit sa famille. Kiwi regarda la terre froide et humide. Il regarda une fois de plus autour de lui, se tourna vers Täne Hokahoka et dit : « J’irais ».

    Grande fut la joie dans les cœurs de Täne Hokahoka et Täne Mahuta car Kiwi leur donnait de l’espoir. Mais Täne Mahuta sentit qu’il devait prévenir kiwi de ce qui allait arriver :

    « E Kiwi, est-ce que tu réalises, que si tu fais ça, tu devras avoir des jambes fortes et épaisses pour pouvoir découper les bûches et marcher sur le sol, tu perdras tes magnifiques plumes colorées et tes ailes, tu ne pourras plus jamais retourner sur la cime des arbres et tu ne verras plus jamais la lumière du jour ? ».

    Tout était silencieux, aucun oiseau ne parlait. Kiwi regarda une dernière fois le soleil filtrer à travers les feuilles et lui dit un adieu silencieux. Kiwi regarda les autres oiseaux et leurs plumes colorées et leur dit un adieu silencieux. Il regarda autour de lui encore une fois et se tourna vers Täne Hokahoka et dit : «J’irais ».

    Alors Täne Hokahoka se tourna vers les autres oiseaux et leur parla ainsi :
    « Tui, parce que tu étais effrayé pour descendre de la cime des arbres, à partir de maintenant tu porteras deux plumes blanches à la gorge comme marque de ta couardise. Pukeko, puisque tu ne voulais pas avoir tes pieds mouillés, tu vivras pour toujours dans les marais. Pipiwharauroa, parce tu étais trop occupé à construire ton nid, à partir de maintenant, tu ne construiras plus jamais un autre nid, mais tu déposeras tes œufs dans les nids des autres. Mais toi Kiwi, par ton grand sacrifice tu deviendras le plus connu et le plus aimé de tous les oiseaux ».

    Conte Maori

    Les oiseaux de ce conte :images                                                Le Tui                                              images (4) Le Pükeko

    téléchargement

      Le Pipiwharauroa

    images (5) Le Kiwi

    smile


    votre commentaire
  • La Nouvelle Zélande est un des derniers territoires découvert par l'homme ...

    Les premiers habitants de la Nouvelle Zélande furent les Maoris, il y a environ 1000 ans.

    La légende raconte  qu'un grand navigateur polynésien du nom de Kupe aurait quitté sa terre natale, Hawaiiki (terre entre Tahiti et les Marquises), vers l’an 900, à bord de sa pirogue, à la recherche de nouvelles terres...

    images (6) Kupe

    Il aurait découvert la Nouvelle-Zélande, dont il aurait d’abord aperçu la couverture de nuages et l'a appelé Aotearoa, ce qui signifie "le pays du long nuage blanc".

    Après un long séjour, Kupe serait revenu à Hawaiiki, et aurait décrit le pays comme

    "une terre à l’odeur douce, riche en humidité".

    Un de ses descendants, Toi, aurait commencé la colonisation aux alentours de 1150, puis il y aurait eu la grande migration de la flotte des 7 bateaux (dont chaque nom devient celui d’une tribu) vers 1350.

    téléchargement

    Les historiens modernes contestent cette version de l'histoire de la colonisation de la 

    Nouvelle Zélande la considérant peu possible .

    Cependant, nous n'avons aucun autre récit, aucune autre théorie à ce jour ...

    *

    La Nouvelle Zélande....Une terre de légende

    smile


    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "chants maoris"

    Pour écouter des chants traditionnels maoris cliquez sur :

    https://www.youtube.com/watch?v=kr5Znx4cxKQ

    smile


    votre commentaire
  • Comme ce voyage en Nouvelle Zélande est fait pour apprendre des choses mais aussi s'amuser ...

    Aujourd'hui nous avons décidé de parler le maori !!!!

    611920096-haka-maori-polynesien-tirer-la-langue

    Alors pour commencer

    Il faut savoir que la langue maori possède seulement 13 lettres :

    -5 voyelles : a,e,i,o,u

    - 8 consonnes: h, k, m, n, p, r, t, w

    - 2 digraphes : wh, ng

    La prononciation est la même qu'en français, sauf :

    - Quand il y a un accent plat sur une voyelle car cela signifie que l'on doit doubler la voyelle à l'oral :

    "Mãori" se prononcera : maaori

    - Il faut rouler les "r"

    - "wh" qui se prononce "f"

    smile

    Alors vous êtes prêt ?

    Tout d’abord pour dire bonjour:

    "Tena Koe" si vous dites bonjour à une seule personne

    "Tēnā kōrua"  si vous dites bonjour à deux personnes en même temps !

    "Tēnā Koutou" si vous dites bonjour à 3 personnes ou plus !!

     "salut" est plus simple :

    "Kia Ora"

    Sachez également que lorque les maoris se disent bonjour

    Ils se mettent tête à tête et nez à nez

    Comme ceci :

    salut-moari

    33941

     

    smile

    On continue !

    Pour dire au revoir:

    "Haere Rā"  si ce sont les autres qui partent

    "E Noho Rā" si c'est vous qui partez !!

    On peut aussi dire :

    "Ka Kite Anō" pour "à bientot"

    "Hei āpōpō" pour "à demain"

    "Hei Konā" pour "à plus tard"

    *

    Allons un peu plus loin ...

    "Ko wai tō ingoa?" signifie "Comment t'appels tu?"

    "Ko Sylvain taku ingoa." signifie "Je m'appelle Sylvain"

    "Kei te pēhea koe?" signifie "Comment ça va?"

    "Kei te pai au" pour "Je vais bien"

    "Kei te ora au"  pour "Je vais très bien"

    "Kei te ngenge au" pour "Je suis fatigué"

    "Kei te hiakai au" pour "J’ai faim"

    "Kei te hiamoe au" pour "J’ai envie de dormir"

    "Kei te māu iui au" pour "Je suis malade"

    *

    Nous avons également trouvé cette petite vidéo pour apprendre à compter jusqu'à 10 et comprendre comment bien prononcer

    Cliquez sur le lien pour la visionner :

    https://www.youtube.com/watch?v=_eT5KSaiAfY

    De quoi bien s'amuser avec ces quelques mots et ces quelques phrases d'ici la fin du mois !!!

    tongue

     


    votre commentaire